E140070Chapelle Saint-Michel

Mis à jour le 24-03-2018
Eglise

Description architecturale :

La chapelle Saint-Michel-de-Clermont est construite à la lisière occidentale du Pays d’Auge, sur un promontoire jurassique. L’accès s'effectue par un chemin pédestre bordé d’une large hêtraie plusieurs fois centenaire. La chapelle, située en hauteur, offre un magnifique panorama s’ouvrant sur la plaine de Caen : le visiteur peut observer la vallée de la Dives, les collines du Mont Pinçon et les reliefs forestiers du département de l’Orne. Le contraste entre l’immensité du panorama et le caractère modeste de la chapelle est réputé pour être impressionnant.
La chapelle est orientée et son plan est allongé. Elle possède un unique vaisseau et son chevet est plat. Le chœur est légèrement plus étroit et plus bas que l’espace réservé aux fidèles. Un corps de bâtiment annexe, correspondant à la sacristie, a été accolée au nord du chœur.

Elevation extérieure :

La façade occidentale est plane et quasiment nue, ce qui est typique des édifices paroissiaux où décor et ornementation se concentrent à l’intérieur. En effet, la façade à mur pignon n’est percée que d’un portail en plein cintre, de très petites baies carrées et d’une fine baie aveugle rectangulaire. Elle est épaulée de part et d’autre de doubles contreforts angulaires.
Les murs gouttereaux sont percés de rares baies en plein cintre.
Le flanc nord du chœur est flanqué d’un corps de bâtiment annexe correspondant à la sacristie.
La nef et le chœur sont surmontés d’une toiture en bâtière.
Le clocher de base carrée est placé sur le faite de la toiture.

Elevation intérieure :

Le couvrement est lambrissé et l’intérieur a été fortement modernisé avec des murs entièrement blancs contrastant avec les fermes en bois rouge.
La transition entre la nef et le chœur est assurée par un arc cintré.
L’édifice conserve par ailleurs un mobilier digne d’intérêt, pour l’essentiel protégé au titre des Monuments Historiques. Dans les années 1960, l’autel en bois peint du XVIIIe a été démembré pour remettre au jour la table d’autel médiévale en pierre.

Étapes de construction :

L'église est le fruit de campagnes successives de travaux et de restaurations: construite dès l'époque romane, elle a été modelée au fil des siècles.
La construction de la chapelle remonte au XIIe siècle. Le porche est du XVe siècle.
Par exemple, des baies ont été ouvertes ou élargies au XVIIe siècle, le clocher fut reconstruit entre 1772 et 1774, tout comme la sacristie. En 1999, des dons ont été octroyés à hauteur de 10 000 francs par "La Sauvegarde de l'Art Français", pour des travaux de gros oeuvre (maçonnerie, couverture et charpente).
Des travaux de restauration ont eu lieu afin de permettre à l'édifice de retrouver son ambiance du XVIIe siècle.