E140058Église Saint-Christophe

Mis à jour le 29-01-2018
Eglise
  14910 Benerville-sur-Mer
Type : Église
Saint(s) : Saint-Christophe
Classement : abrite une statue de saint Christophe du XVIe siècle, classé à titre d'objet aux MH

Description architecturale :

Dressée sur un promontoire dominant la mer, entourée de son cimetière, Saint-Christophe de Bénerville-sur-Mer occupe une situation exceptionnelle
Eglise de plan longitudinal
L’édifice est constitué d’un vaisseau unique, terminé par une abside semi-circulaire. Un petit clocher en charpente à fût carré portant une courte flèche octogonale sur une base pyramidale est posé sur la toiture de la nef. L’ensemble est couvert en tuiles.

Étapes de construction :

La présence d’un appareil en opus spicatum permet de dater l’église de Bénerville-sur-Mer du XIème siècle.
Sur le mur sud, dans lequel subsistent quelques vestiges d’opus spicatum, ont été greffés, à une époque indéterminée, une sacristie attenante au chœur et en bas de la nef, un porche couvert.
La façade sud est percée de 4 fenêtres pour lesquelles des éléments d’encadrement évidés ont été réemployés.
La façade ouest présente encore une importante partie réalisée en opus spicatum. Pour contenir les effets dus à l’implantation de l’église sur un terrain à forte pente, perpendiculairement à la déclivité, un contrefort a été édifié, dès le Moyen-Âge, dans l’axe est-ouest qui sera complété, à une époque indéterminée, par un puissant massif de maçonnerie à l’angle nord-ouest.
Le mur nord est ponctué de quatre contreforts qui s’ajoutent au massif de l’angle nord-ouest. Apparemment ce mur nord a été intégralement reconstruit après 1859.

Histoire :

La petite église de Bénerville-sur-Mer aurait, selon la tradition orale, succédée à une chapelle, située plus au nord de la falaise actuelle et détruite par la mer. Cette chapelle servait d'amer (repère) aux marins pour l'entrée du chenal donnant accès au port de Touques.
L'église est, à l’origine, dédiée à la Vierge, invoquée par les marins. Le pèlerinage se transforme en "terrien", le patronyme de Saint-Christophe ayant été rajouté vers le XVème ou XVIème siècle.
Depuis 1850, une fête patronale a lieu fin juillet avec des animations, une messe en plein-air et une bénédiction des voyageurs, un bal populaire et un feu d'artifice ; cette animation se perpétue de nos jours, la bénédiction des voitures ayant remplacé celle des chevaux et des calèches.

Journée du Patrimoine 2013 :

7483 Visite libre de l'église Saint-Christophe

Journée du Patrimoine 2014 :

7425 Visite libre

Journée du Patrimoine 2015 :

7240 Visite libre de l'église