N° 4140728 Église Saint-Mathieu-et-Saint-Lô

Mis à jour le 04-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

Orientée, l'église adopte un plan allongé se terminant par un chevet arrondi. À ce dernier est accolé un petit bâtiment annexe de plan rectangulaire, probablement la sacristie. La façade occidentale de l'édifice est flanquée d'un clocher-porche.

Elevation extérieure :

La tour-porche, de plan rectangulaire, est percée au premier niveau d'un portail en plein cintre, surmonté d'une petite niche abritant une statue. Ce portail est encadré de deux contreforts. Le reste du corps de la tour est percé de trois étroites baies rectangulaires. Les pans nord et sud de la tour sont ornés de baies de même type. Le clocher est coiffé d'une toiture en bâtière, dont les pignons donnent sur l'ouest et l'est. Une lucarne en chien assis orne chaque face de la toiture, munie d'abat-sons.
Le mur gouttereau sud est constitué de trois travées pour la nef et trois pour le choeur. Les deux pans de murs datent d'époque différentes, et présentent un appareil et un couvrement différents. Les travées de la nef sont scandées de contreforts droits, qui alternent avec trois baies en arc brisé. Les travées du choeur ne sont pas délimitées et simplement percées de trois baies en ogives très étirées. Une porte rectangulaire ouvre sous la première baie, tandis que la troisième est ornée de remplages.
La nef est couverte d'une toiture en bâtière, tandis que le choeur possède une toiture en bâtière arrondie, se terminant par une forme arrondie évoquant une toiture à l'impériale.
Le mur gouttereau nord ne peut être renseigné.

Étapes de construction :

D'après Arcisse de Caumont, l'église daterait d'après le XVIe siècle. Toujours selon lui, le choeur aurait été entièrement reconstruit dans les années 1840 - 50 ("quatre ans" avant son passage à Ouffières).

Histoire :

Dans le premier tome de Statistique Monumentale du Calvados, Arcisse de Caumont écrit à propos de l'église :
« Le chœur de l'église d'Ouffières a été reconstruit de fond en comble il y a quatre ans. La nef offre peu de caractères et pourrait n'être pas antérieure au XVIe. siècle aussi bien que la tour carrée placée à l'ouest. On voit près de la porte par laquelle on entre , du côté du sud, une inscription en lettres gothiques attestant que là est enterré un prêtre , curé de Longueraye et natif de cette paroisse d'Ouffières, lequel trépassa l'an M Vcc et XVII (1517). Cette inscription n'était pas dans l'origine là où elle se trouve , on l'aura replacée dans la muraille en reconstruisant celle où elle était d'abord. L'église est sous l'invocation de S'. Mathieu et de S'. Lo. Le prieuré de S'. Vigor en avait le patronage depuis l'an 1096 , il percevait les deux tiers de la dîme et laissait l'autre tiers au curé. La terre seigneuriale de la paroisse appartient à M. Signard d'Ouffières, de Caen. »