N° 4140636 Église de l'Assomption-Notre-Dame

Mis à jour le 06-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L’église est orientée. Son plan en croix latine comporte huit travées. Le chevet est plat. Une annexe de plan carré, sans doute la sacristie, le jouxte.

Elevation extérieure :

La façade principale est un mur pignon. Le portail est encadré d’un arc surbaissé. Elle est surmontée par une niche en arc en plein cintre contenant une sculpture de la Vierge, d’une baie géminée à deux lancettes trilobées et à quadrilobe, et d’une baie rectangulaire.
Les travées du mur gouttereau sud sont délimitées par des contreforts. Celles de la partie occidentale et du transept sont percées de baies en arc brisé. Dans la partie orientale, deux baies à remplage composées de trois lancettes sont encadrées par deux lancettes. Une porte donne accès au bras du transept. Mis à part cette porte, l’organisation semble similaire pour le mur gouttereau nord.
Le bras sud du transept est surélevé pour former une tour-clocher. Dans la partie haute, des baies géminées et au niveau de la toiture, des baies rectangulaires, sont utilisées comme abat-sons.
Le chevet est flanqué de deux contreforts et s’ouvre sur le chœur par au moins deux baies à arc trilobé.
L’ensemble de l’édifice est couvert en bâtière. La flèche est pyramidale de base carrée.

Elevation intérieure :

Un arc brisé triomphal sépare la nef du chœur. Deux portes encadrent l’autel et mène à l’annexe. La voûte de la nef est surbaissée et lambrissée. Le voutement du chœur est constitué d'ogives.

Étapes de construction :

L'édifice est construit entre le XIVe et le XVe siècle mais est très modifié durant les siècles suivants notamment au XIXe siècle. Selon Arcisse de Caumont, la voûte a sans doute été refaite au XVe siècle, lors de l'occupation anglaise.

Histoire :

La cure était nommé par le chapitre de la cathédrale de Bayeux.