Web
Image
Trier par :
Relevance
Relevance
Date
Web
 
 
 
Image
 
 
 
Mis à jour le 09-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L’église, orientée, est bâtie selon un plan allongé, qui se termine par un chevet plat. Une tour-clocher de plan rectangulaire flanque le mur gouttereau nord au niveau de la séparation entre la nef et le chœur.

Elevation extérieure :

La façade occidentale, à mur pignon, comporte deux niveaux d’élévation. Elle est percée d’un portail en arc surbaissé, encadré de deux petites baies également surbaissées. Un occulus orne le deuxième niveau.
Le mur gouttereau sud est scandé de cinq baies. Les trois premières, rectangulaires, correspondent à la nef. Une porte rectangulaire perce le mur, entre la première et la deuxième baie. Les deux dernières baies, au niveau du chœur, sont plus grandes, surbaissées et alternent avec trois contreforts droits. Une différence de niveau est notable entre la nef, et le chœur, qui est légèrement plus haut. Au niveau du chœur, une frise de corbeaux court le long de la corniche.
Le chevet plat, est, au premier niveau, percé de deux baies étroites à voussures et piédroits, encadrées de trois contreforts droits. Le deuxième niveau est orné d’un petit occulus.
Le mur gouttereau nord comporte seulement deux ouvertures, et est flanqué de la tour-clocher au niveau de la transition entre la nef et le chœur. Les deux baies, surbaissées, percent le chœur.
La tour est épaulée de quatre contreforts droits, de taille et épaisseur variées. En partie supérieure, elle est ornée sur chacun de ses murs d’une baie étroite munie d’abat-sons. Sur le pan sud, des baies géminées remplacent la baie unique. Des ouvertures étroites, de type « meurtrière » ornent aléatoirement ses murs.
La nef, le chœur et le clocher sont couvert d’une toiture en bâtière.

Elevation intérieure :

La nef, à un vaisseau, est couverte d’une voûte en berceau lambrissée. Un arc triomphal sépare la nef du chœur. La voûte de ce dernier, en berceau, est maçonnée.

Étapes de construction :

L'église actuelle a été construite au XIIIe siècle, mais seule une partie des murs du choeur seraient conservés de cette époque. La tour-clocher date peut-être du XVIe siècle. (D'après Arcisse de Caumont)

Histoire :

Le patron de l'église, Vigor, est un saint local ayant vécu au VIe siècle, dont une partie des reliques sont conservées dans la cathédrale de Bayeux. Célébré le 1er novembre, de nombreuses églises normandes en ont fait leur saint patron, et il donne son nom à cinq communes normandes. L'église de Maizet contient une sculpture du saint datant du XVIe siècle, où il est représenté terrassant un dragon.