Mis à jour le 08-01-2019
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L’édifice est orienté. Son plan allongé comporte cinq travées. La tour-clocher jouxte la deuxième travée du mur sud. La partie occidentale est plus large que la partie orientale. Le chevet plat est adjacent à une annexe, sans doute la sacristie, de plan hexagonal.

Elevation extérieure :

Le mur sud de la tour-clocher est l’entrée principale. Le portail est encadré par une voussure en arc brisé. Les angles de la tour sont renforcés par des contreforts. Le sommet du clocher est percé par des paires de baies rectangulaires, utilisées comme abat-sons. Les pignons découverts sont ornés d’une baie rectangulaire. Le mur comporte une horloge.
Le mur pignon ouest par scandé par des contreforts. il est ouvert par deux lancettes surmontées d'un oculus.
Les quatre travées du mur gouttereau sud sont percées par une baie en arc brisé de tailles différentes. La troisième travée est aussi percée d’une lancette. La dernière baie (quatrième travée) est géminée.
Le mur gouttereau nord est non renseigné.
Le chevet est flanqué de deux contreforts. Une arcature aveugle en arc brisée est surmontée d’un trilobe.
L’annexe est ouverte par deux baies rectangulaires.
L’ensemble de l’édifice est couvert en bâtière.

Elevation intérieure :

Un arc triomphal sépare la nef et le choeur. Le couvrement présente des caractéristiques du style ogival primitif selon Arcisse de Caumont.

Étapes de construction :

Il semble que les parties les plus anciennes de l'édifice soient du XIIIe siècle. Les réfactions ont lieu aux XVe et XVIe siècles notamment pour les baies et la tour-clocher.

Histoire :

D'abord simple chapelle dépendant d'Arry, l'église devient paroissiale grâce à Philippe de Harcourt, l'évêque de Bayeux en 1162. Elle est alors soumise au chanoine de Locheur. L'érection est confirmée par son successeur, Henri II, en 1166.

Classement monument historique :

PA00111501 Eglise
Eglise : inscription par arrêté du 19 septembre 1928