Mis à jour le 09-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L'édifice est orienté. Son plan allongé comporte au moins six travées. La nef est flanquée de deux bas-côtés et d'une tour clocher dans la partie occidentale de son mur nord. La partie occidentale est donc plus large que la partie orientale. Le bas-côté nord se prolonge le long de la partie orientale pour former une chapelle. Une annexe de plan rectangulaire, sans doute la sacristie, jouxte le chevet plat.

Elevation extérieure :

La façade principale est un mur pignon. Son pignon découvert est orné d'une croix de faîtage. Dans la partie occidentale, l'élévation se fait sur deux niveaux : les bas-côtés et les parties hautes de la nef. Les deux parties semblent percées de baies rectangulaires. La corniche est de la partie haute est orné d'une frise de modillons.
Au nord, le clocher est de plan carré. Sa base s'insère dans le bas-côté. Le premier niveau est renforcé par des contreforts et ouvert par des baies rectangulaires à la manière d'une meurtrière. Le deuxième niveau comporte une arcature aveugle. Le dernier niveau présente des paires de lancettes utilisées comme abat-sons. Le sommet est accessible par une tour d'escalier à l'angle nord-est du clocher. Un garde-fou ajouré orne le sommet de la tour.
Les travées de la partie orientale sont organisées de la même manière. Délimitées par des contreforts, elles comportent des arcatures aveugles dans leur partie haute, des arcs brisés supportées par des colonnettes engagées. Seulement les deux arcades en arc brisé centrales sont utilisées comme baies.
La chapelle présente des baies sur ses murs nord et est. Ce sont des baies en arc en plein cintre alternant avec des contreforts.
Le chevet présente la même organisation que les travées de la partie orientale mais ce sont les trois arcades centrales qui sont percées. Le pignon est percé d'une baie rectangulaire.
L'annexe est percée d'une porte et d'une baie rectangulaire au nord puis d'une baie rectangulaire au sud.
La nef centrale et le chœur sont couverts en bâtière. Les bas-côtés et la chapelle comportent une toiture en appentis. L'annexe présente une toiture en appentis. Le clocher semble être couvert par un toit-terrasse.

Étapes de construction :

Les parties les plus anciennes sont du XIe siècle comme la nef romane. Néanmoins, la majeure partie est du XIIe siècle comme la chapelle seigneuriale et du XIIIe siècle comme le chœur. Le clocher est détruit en partie lors des batailles du 6 juin 1944 puis reconstruit.

Histoire :

L’église, centre de la vie paroissiale, était également le siège d’une confrérie de charité placée sous la protection de saint Nicolas, patron des mariniers. Cette confrérie, attestée dès le XVe siècle, avait pour mission d’assister matériellement et spirituellement les habitants afin de leur offrir les derniers hommages funèbres.
A la suite de l'incendie du 1er octobre 2016, l'église Saint-Pierre a accueilli un concert de musique, donné par l'école de musique Cœur de Nacre, pour permettre la reconstruction de la salle polyvalente de la commune.

Classement monument historique :

PA00111380 Eglise
Choeur ; clocher : inscription par arrêté du 24 janvier 1927

Objet(s) classé(s) :

PM14000373 autel (maître-autel) Miniature PDF
PM14001101 retable Miniature PDF
PM14001102 statue (3) : Christ ressuscité, anges adorateurs (2) Miniature PDF

Photos historiques :

APMH00018345 Hermanville-sur-Mer Eglise