Web
Image
Trier par :
Relevance
Relevance
Date
Web
 
 
 
Image
 
 
 
Mis à jour le 04-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L'édifice orienté est construit selon un plan en croix latine (faux transept). La nef est à cinq travées, le choeur à deux travées. Un petit édifice annexe, faisant office de porche, flanque l'élévation occidentale de cette église. À l'intersection du vaisseau principal et du transept, se situe la tour-clocher.

Elevation extérieure :

L'élévation occidentale est flanquée d'un porche ouvert surmonté d'une toiture à pavillon à trois pans. Le mur-pignon de cette élévation s'élève sur deux niveaux: le premier niveau est percé du porche d'entrée légèrement brisé, surmonté au second niveau d'une baie étroite également légèrement brisée. Ce mur-pignon est encadré de deux contreforts. Une croix de faîtage surmonte le tout.
Le mur-gouttereau sud est percé de quatre baies en plein-cintre, en alternance avec des contreforts. Le mur sud du transept est percé d'une grande baie en arc brisé et remplage. Le choeur est éclairé également par deux baies en arc brisé et remplage, et le chevet par une grande baie à remplage, ces baies alternant avec des contreforts.
La tour-clocher, de base carrée, est surmontée d'une flèche de type Corneville percée d'abat-sons.
La nef et le chevet sont couverts d'une toiture à deux pans.

Étapes de construction :

La nef, partie la plus ancienne de l'église, remonte à l'époque romane, mais a été remaniée au XIIIème siècle. La façade de l'édifice remplace une ancienne porte romane. Le choeur et le transept de l'église datent du XIIIème siècle, et la sacristie a été ajoutée en 1778. La toiture a été refaite au XVIIIème siècle, et les baies percées dans la nef datent de cette même période. Les vitraux remontent au XIXème siècle. L'église a été inscrite aux Monuments Historiques en 1933.
Une fresque a été retrouvée en 1957 sur la partie sud de la nef, sous une couche de badigeon: elle est datée entre 1450 et 1480, et illustre le poème du Dit des trois morts et des trois vifs de Baudouin de Condé. La chapelle nord du transept présente un écusson de la fin du XVIIème siècle.

Classement monument historique :

PA00111367 Eglise
Eglise : inscription par arrêté du 17 mai 1933