N° 4140507 Église Saint-Germain

Mis à jour le 17-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L’édifice est orienté. Son plan en croix latine comporte cinq travées et une nef unique. Le chevet est plat.

Elevation extérieure :

L’édifice est construit en schiste et en appareil en arêtes de poisson.
La façade principale est un mur pignon. Le portail de forme rectangulaire est encadré par une voussure supportée par des piédroits en forme de colonnes engagées à chapiteau. Il est surmonté d’une baie en arc brisé et d’une horloge de forme circulaire. Les extrémités du mur pignon sont soutenues par des contreforts.
La partie occidentale du mur gouttereau nord est scandée par des contreforts alternés avec des lancettes.
Le mur gouttereau nord est occupé par la tour-clocher et l’annexe dans sa partie orientale. A l’ouest, le mur est percé de baies rectangulaires. L’extrémité du transept comporte une baie géminée en arc trilobé encadrée par deux contreforts. Une baie en arc trilobé se trouve sur le mur est. La partie orientale de l’édifice est percée par une baie en arc en plein cintre.
Le mur gouttereau sud présente à son extrémité occidentale un contrefort. Les deux premières travées sont percées par des baies rectangulaires. La partie orientale est ouverte par une baie en arc brisé et une porte. L’extrémité du transept est percée d’une baie rectangulaire. La partie orientale est ouverte par trois baies en arc brisé.
L’ensemble de l’édifice est couvert par une toiture en double pan. Un clocher de base carrée et de type Fry est posé en tabouret sur le faîtage de la nef, en avant du transept. Des abat-sons ouvrent le bas du clocher. Cette couverture est en ardoise et en tuiles plates.

Elevation intérieure :

L’édifice ne comporte qu’un niveau. La nef est couverte par un lambris plat. La croisée du transept et le chœur sont voûtés en croisées d’ogives.

Étapes de construction :

Les vestiges les plus anciens de l'édifice, du XIe siècle, sont construits en opus spicatum. Une chapelle seigneuriale est construite au XVe siècle. Le chœur et l'élévation sud de la nef datent du XVIe siècle. Menacée de ruine, la nef est agrandie en 1778. L'élévation est et nord sont de la seconde moitié du XIXe siècle.