Mis à jour le 13-02-2018
Eglise

Description architecturale :

L’édifice est orienté. Son plan est allongé. Le chevet est plat. La tour-clocher jouxte le mur sud.

Elevation extérieure :

Aujourd’hui, seuls un pan du nord gouttereau nord, le chevet et le clocher, sont présents en élévation. Le mur gouttereau présente une baie en arc surbaissé.
Il semble qu’une partie de l’édifice a été utilisé plus tardivement car un mur pignon a été construit au niveau du clocher avec un portail en arc surbaissé surmonté d’un médaillon orné d’un quadrilobe.
Deux travées sont encore visibles dans la partie orientale de l’édifice. Elles sont définies par des contreforts et sont percées de baies en arc en plein cintre. Le mur-pignon du chevet présente la même ouverture.
La tour-clocher est de base carrée. Des baies semblaient être présentes mais elles sont aujourd’hui oblitérées. Elle est couverte par une flèche pyramidale de base carrée ornée d’édicules.

Étapes de construction :

Selon Arcisse de Caumont, l'édifice date de la première moitié du XIIIe siècle. Une porte romane semble lui laisser penser que l'église a été construite sur un édifice plus ancien. A son époque, le chœur présente encore un voûtement ogival.

Histoire :

L'édifice est racheté par la Société française d'archéologie au début du XXe siècle alors qu'il est déjà en ruines. Il est ensuite classé en 1927.

Classement monument historique :

PA00111351 Ancienne église d'Engranville
Eglise d'Engranville (ancienne) : inscription par arrêté du 2 juillet 1927