N° 4140464 Chapelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle

Mis à jour le 04-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

La chapelle Notre-Dame de Bonne Nouvelle est en plein cœur de la forêt dans le Bas d'Esson (sud-ouest de la commune d'Esson, à la lisière de la commune de Caumont-sur-Orne). Elle se situe sur une colline escarpée qui domine l'Orne.
Plan : La chapelle Notre-Dame de Bonne Nouvelle, orientée au sud-est, est bâtie selon un plan allongé. Elle se compose d'un seul vaisseau. À l'ouest, un clocher-mur comporte la porte principale de l'édifice. À l'est, le chevet est plat.

Elevation extérieure :

La chapelle Notre-Dame de Bonne Nouvelle s'élève sur un seul niveau. À l'ouest, le mur à pignon découvert, constituant la façade de l'édifice, prend la forme d'un clocher-mur. À sa base, une baie en plein cintre est percée : au premier registre, une porte de deux vantaux, au second, un tympan nu. Juste au-dessus de l'arcade, une croix de pierre fait partie intégrante de la maçonnerie. Au sommet de ce clocher-mur, la baie possède une cloche. Une croix en pierre coiffe cette arcade.
Le mur gouttereau nord comprend trois baies en plein cintre, qui pourraient ensuite correspondre aux travées de la chapelle (possiblement, le mur gouttereau sud serait identique).
Le chevet plat est un mur à pignon découvert. Aucune baie ne semble y être percée. Une croix de faîtage coiffe le pignon.
La couverture est en bâtière.
Matériaux : Le gros œuvre est réalisé en schiste et en calcaire, fait de moellon et d'enduit. La couverture est quant à elle en ardoise.

Elevation intérieure :

Le voûtement est en lambris de couvrement.
(Probablement, la chapelle possède trois travées, suivant le nombre de baies des murs gouttereaux)

Étapes de construction :

La chapelle Notre-Dame de Bonne Nouvelle fut bâtie avant la fin du XVIIIe.
Elle fut détruite en 1794.
Au XIXe siècle, elle fut ensuite reconstruite avant 1850, puis restaurée en 1894.

Histoire :

La chapelle Notre-Dame de Bonne Nouvelle fut bâtie avant la fin du XVIIIe.
Elle fut détruite en 1794.
Au XIXe siècle, elle fut ensuite reconstruite avant 1850, puis restaurée en 1894. Arcisse de Caumont rapporte que ce fut "par les soins du curé d'Esson" que la chapelle sut reconstruite. Il ajoute qu'un pèlerinage y avait lieu et qu'avant la Révolution, la messe y était dite tous les samedis et une fois par mois le vendredi.