N° 4140433 Chapelle Saint-Laurent

Mis à jour le 12-02-2018
Eglise

Description architecturale :

L'ancienne église ou actuelle chapelle Saint-Laurent, dite église Saint-Laurent, est située au cœur du vieux Deauville, sur une colline (un marais s'étendait aux pieds de la colline au XIXe siècle). Elle surplombe encore la ville, entourée d'arbres, juchée sur un promontoire.
L'église Saint-Laurent, orientée vers l'est, est construite selon un plan allongé. À l'ouest, se dresse le clocher installé sur le faîte de la toiture. L'église se termine vers l'est par une abside circulaire.

Elevation extérieure :

L'église Saint-Laurent s'élève sur un seul niveau.
Le mur-pignon ouest est nu. Le pignon est coupé horizontalement en son milieu. Au-dessus, un clocher moderne de base carrée monté en charpente et recouvert d'ardoise est construit sur le faîte de la toiture. La flèche du clocher est de type Corneville. Le mur-pignon est encadré par deux contreforts d'ordre colossal. Arcisse de Caumont précise que le contrefort s'emboîtant sur l'angle est une construction commune au XVe siècle.
Le mur gouttereau sud débute à l'ouest par le contrefort à son angle ouest, il conserve ensuite la trace d'une porte dans son architecture. Vient ensuite une baie de forme rectangulaire. (Une baie en archère en arc plein cintre serait – supposément par la symétrie – percée dans la partie orientale du mur gouttereau.) Un contrefort plat renforce ce mur gouttereau et une corniche avec modillons longe la partie orientale, comme le rapporte Arcisse de Caumont.
Après un mur-pignon oriental percé d'un jour dans le pignon, le corps principal de l'église laisse place à l'abside circulaire engagée.
L'abside circulaire est flanquée de trois contreforts plats, d'après Arcisse de Caumont. Celui placé dans l'axe de l'église, au milieu, est percé d'une baie en archère – Arcisse de Caumont précise que cette disposition rare se retrouve dans d'autres églises de Normandie (Ecajeul, Bucels, Falaise). Une corniche soutenue par des modillons suit tout le pourtour supérieur de l'abside. Certains modillons sont sculptés, parfois très détériorés nous dit Arcisse de Caumont.
Le mur gouttereau nord est rythmé par les deux contreforts plats. La partie orientale est percée par une baie en archère en arc en plein cintre. Dans la partie médiane, le mur est ouvert par une baie en arc brisé, datée par Arcisse de Caumont du XIIIe siècle qui s'interroge également sur la destruction ou l'inexistence du meneau. La partie occidentale est celle de la porte de l'édifice, dans une baie en arc brisé doté d'un tore et d'un chanfrein.
La couverture de la nef est en bâtière, tandis que celle de l'abside est en croupe.

Elevation intérieure :

La nef est voûtée, la plus ancienne travée remonte au XIIe siècle.
Un mur diaphragme marque la séparation entre la nef et le chœur. L'arc diaphragme est en arc plein cintre.
Arcisse de Caumont parle d'une « voûte du chœur […] formée d'arcs en diagonale, très-larges et très-aplatis ». L'abside, « en forme de cul-de-four » nous dit Arcisse de Caumont, contient l'autel.

Étapes de construction :

Le chœur roman daterait d'après Arcisse de Caumont du XIe siècle.
La voûte la plus ancienne conservée de l'église est élevée au XIIe siècle.
Le mur gouttereau sud appartiendrait possiblement à ce siècle, pendant que le mur gouttereau nord ferait partie du suivant.
Du XIIIe siècle, on garde la baie en arc brisé du mur gouttereau nord.
Le mur-pignon occidental serait du XVe siècle à en croire l'analyse d'Arcisse de Caumont concernant les contreforts emboîté aux angles.

Histoire :

Première église de Deauville, l'église Saint-Laurent était l'église paroissiale de la communauté villageoise durant une bonne partie de son histoire. Les marais s'étendaient en contrebas de la colline sur laquelle se situe l'église.
Des pèlerins la visitent en raison de sa proximité avec une source d'eau, dite guérisseuse de problèmes de peau.
L'église est abandonnée à la Révolution : elle est fermée et le culte se voit transféré à Bénerville.
Un cimetière se tenait aux pieds de l'église jusqu'en 1864, date de son déménagement dans l'actuel cimetière du Coteau. Quelques stèles demeurent sur place, pour rappeler la présence de ce cimetière. L'église subit une campagne de restauration entre 1975 et 1977.
Le culte a ensuite repris après la restauration. L'église est rattachée à la paroisse de Deauville.

Classement monument historique :

PA00111278 Ancienne église paroissiale, ou chapelle Saint-Laurent
Eglise paroissiale (ancienne) ou chapelle Saint-Laurent (cad. AB 33) : classement par arrêté du 23 septembre 1977

Journée du Patrimoine 2013 :

7613 Visite commentée de l'église Saint-Laurent

Journée du Patrimoine 2014 :

7539 Visite guidée de l'église

Journée du Patrimoine 2015 :

7351 Visite commentée de l'église