Web
Image
Trier par :
Relevance
Relevance
Date
Web
 
 
 
Image
 
 
 
Mis à jour le 06-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L'église orientée est bâtie selon un plan allongé. Le chevet a une tour clocher, ainsi qu'un petit bâtiment annexe accolé au mur gouttereau sud.

Elevation extérieure :

La façade occidentale en mur pignon s'élève sur deux niveaux, au premier on trouve un portail, au second niveau il y a une petite ouverture rectangulaire entre les deux pans de la toiture. La façade est encadrée de contreforts.
Le mur gouttereau nord de la nef est divisé en quatre travées chacune percées de baie rectangulaire (sauf la troisième). Deux contreforts soutiennent les deux extrémités du mur. Celui situé au Sud est différent, il est divisé en quatre travée ajouré de baie en plein cintre, alterné de contreforts.
Le mur gouttereau nord du chevet est divisé en trois travées percées de baies en arc brisé, alterné de contreforts.
Le collatéral sud est flanqué d'une tour-clocher s'élevant sur trois niveaux. Au premier on trouve un portail, puis au second le mur est percé d'une baie en arc brisé. Des contreforts s'élèvent jusqu'au second niveau. Au dernier niveau d'élévation, des baie en arc brisé sont munies d'abat-sons. La tour est coifée d'un clocher en bâtière.
Un petit bâtiment annexe est situé contre le mur de la tour-clocher ainsi que le collatéral Sud du chevet, il possède une petite ouverture rectangulaire côté est.
Il s'agit d'un chevet plat, percé d'une baie remplage en arc brisé. Cette façade orientale est encadrée de contreforts, et possède un troisième contrefort sous la baie.
L'édifice est couvert par un toit en bâtière.

Étapes de construction :

Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 3, Caen, Hardel, 1857, p649-651 : "L'église de Surrain se compose d'une nef et d'un chœur à chevet droit appartenant au style roman, et d'une tour latérale, au Sud, d'une époque postérieure, terminée par un toit à double égout. La nef est intéressante du côté Sud ; on y voit des contreforts plats au nombre de quatre, une porte à plein-cintre bouchée, des modillons très-saillants et [...] sous la corniche, et une petite fenêtre très-étroite qui reste encore pour nous indiquer les dimensions de ces ouvertures avant le percement de celles qui existent à présent et qui sont modernes ; une d'elles porte la date de 1758, qui se trouve reproduite sur le bénitier.
La façade occidentale [...] la porte qu'on y voit étant moderne : le mur du Nord avait été percé d'arcades ogivales donnant accès à un bas_côté qui a été supprimé. D'après les moulures des piliers qui supportent les arcades on peut croire qu'elles remontent au XIIIe siècle ou au commencement du XIVe siècle. L'arc qui sépare le choeur de la nef est en plein cintre et repose sur des pilastres à chapiteaux godronnés. Le choeur est surtout remarquable par la porte bouchée qu'on y voit, au Sud, entre la nef et la tour : cette porte, par laquelle on entrait autrefois, est très simple et sans moulures, mais elle porte une inscription du XIe siècle, signalée depuis long-temps par Mr Lambert, disposée sur l'archivolte et sur le linteau. [...]
La tour est d'une époque difficile à déterminer ; les voûtes du premier étage annoncent le XIIIe siècle, mais la partie supérieure paraît beaucoup moins ancienne, et tout au plus du Xve siècle. Une sacristie est appliquée contre la tour. On y conserve une petite statue de saint Roch provenant de l'église de Houteville, complètement détruite : cette statuette paraît du XVIe siècle ou de la fin du XVe.
L'église de Surrain est sous l'invocation de Saint Martin. Le doyen du chapitre de la cathédrale, patron collateur de la cure, percevait les 5/6 de la dîme."

Objet(s) classé(s) :

PM14000742 haut-relief (2) : la), Crucifixion (la Passion (la), Crucifixion Miniature PDF
PM14000743 statue : Vierge à l'Enfant Miniature PDF
PM14000744 cloche dite Barbe Félicité Miniature PDF