N° 4140396 Église Notre-Dame

Mis à jour le 06-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L'église orientée est bâtie selon un plan allongé. La façade occidentale en mur pignon est flanquée d'une tour-clocher. Entre la nef et le chevet se trouve un édicule doté de baies campanaires (ancien clocher). Un bâtiment annexe est accolé au chevet côté nord.

Elevation extérieure :

La façade occidentale est en mur pignon soutenue par des contreforts, elle devancée d'une tour clocher s'élevant sur quatre niveaux. Au premier se trouve un portail en plein cintre, au second un oculus, au troisième il y a une série de trois arcades aveugles en plein cintre. Des contreforts viennent soutenir la tour jusqu'au troisième niveau. Le dernier niveau est percé d'une baie géminée en plein cintre munie d'abat-sons. La tour est coiffée d'un clocher à pavillon surmontée d'une croix.
Les murs gouttereaux nord et sud de la nef sont divisés en trois travées et alternées de contreforts. Chaque travée est percée de baies en plein cintre.
Le chevet a six travées marquées par une baies en plein cintre, alternées de contreforts. Le chevet se termine en hémicycle et est couvert d'une toiture en croupe.
Accolé au chevet côté nord se trouve un petit bâtiment annexe de plan carré, peut-être la sacristie.
Élévation intérieure n'a pas pu être renseignée.

Histoire :

Le Clocher-arcade est inscrit aux Monument Historiques depuis le 17 mai 1933.
Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 3, Caen, Hardel, 1846, p. 431-433 : "L'église de Sully est du XIIe. siècle; elle appartient au roman de transition : ainsi, la nef nous montre des modillons à figures grimaçantes bien conservés; une porte latérale, au Sud, de style roman, en arc surbaissé (aujourd'hui bouchée) ; quelques petites fenêtres étroites cintrées, dites en meurtrières : cette nef est divisée en trois travées par quatre contreforts espacés également sur les murs latéraux. L'arcade romane qui séparait la nef du chœur a été refaite : la porte occidentale, en arc surbaissé, peut dater du XIVe. siècle. Nous ne parlons pas des fenêtres qui, du côté du Sud, ont été refaites à diverses époques.
Selon l'usage le plus ordinaire dans les églises de cette époque, le chœur n'a que deux travées, une de moins que la nef; il est voûté, et, du côté du Sud, on y voit une porte romane à cintre surbaissé dont l'archivolte, comme dans la porte de la nef, repose sur des consoles représentant des têtes humaines. Le côté nord est masqué par une chapelle seigneuriale et par la sacristie. [...] Nous avons dessiné le tourillon porte-cloche à deux baies, parce qu'il nous a paru très-élégant, et que ce type, autrefois assez commun, tend à disparaître. Nous pensons que celui-ci peut remonter au XVe. siècle. Il est assis sur le mur qui sépare le chœur de la nef."

Classement monument historique :

PA00111739 Eglise
Clocher-arcade : inscription par arrêté du 17 mai 1933