Mis à jour le 04-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L’édifice est orienté au sud. Son plan en allongé comporte huit travées et trois vaisseaux. La partie orientale est moins haute que la partie occidentale. Le chevet est à trois pans coupés.

Elevation extérieure :

La façade principale est un mur pignon flanqué de deux tours-clochers, placé en avant du mur nord des bas-côtés. La façade et les tours s’organisent selon trois niveaux. Pour la façade, le portail par des piédroits en forme de colonnes semi-engagées à chapiteaux corinthiens, par une voussure moulurée comportant des motifs crantés et par un tympan sculpté représentant la charité de saint Martin. L’ensemble est surmonté d’une arcature de baies en arc en plein cintre alternées avec des colonnettes. Le dernier niveau est orné d’une arcature aveugle d’arcs en plein cintre supportés par des colonnettes. Le pignon est percé d’une baie en arc en plein cintre. Une croix de faîtage surplombe la façade. Pour les tours, le premier niveau est percé par des baies rectangulaires de la forme de meurtrière, le deuxième par des baies en arc en plein cintre et le dernier par des baies géminées. Les deux derniers niveaux ont des baies utilisées comme abat-sons. Les extrémités des bas-côtés sont ouvertes par une baie en plein cintre et soutenues par un contrefort.
L’organisation des murs gouttereaux est et ouest est identique. Ils s’élèvent sur deux niveaux. Le niveau inférieur présente des travées définies par des contreforts qui sont remplacés par de larges moulures verticales. Chaque travée comporte une baie en arc en plein cintre et est orné de modillons.
La sixième et septième travée du bas-côté est diffère par la présence d’une tour clocher. Une tour circulaire percée de baies rectangulaire organisée verticalement, sans doute un escalier hors-d’œuvre, jouxte son mur nord. Sur la hauteur, la tour est ornée d’une baie en arc brisé, d’une baie rectangulaire, d’une horloge et d’une baie géminée surmontée d’un quadrilobe. Les pignons sont percés d’une baie géminée.
L’organisation des baies est similaire pour les deux murs gouttereaux. La première travée comporte deux baies rectangulaires géminées et une baie rectangulaire géminée allongée. Ces baies allongées, par trois, percent les autres travées. Elles sont surplombées par deux petites baies carrées pour la deuxième et la quatrième travée et par trois pour la troisième travée.
La partie sud reprend la même organisation qu’au nord mais ne s’élève que sur un seul niveau.
Les trois pans du chevet sont percés par des baies à remplage flamboyantes. La centrale comporte trois lancettes alors que les latérales n’en ont que deux. Ces baies sont séparées l’une de l’autre par deux contreforts.
La nef centrale est couverte en bâtière, les bas-côtés en appentis, les tours de la façade en pavillon. La flèche de la tour-clocher est de type Fry.

Elevation intérieure :

L’édifice comporte trois niveaux d’élévation : de grandes arcades en arc brisé soutenues par des piliers, un triforium et des baies hautes. Un arc triomphal sépare la nef du chœur. Le voûtement est ogival.

Étapes de construction :

L'église est la plus ancienne de la ville. Probablement sortie de terre au XIe siècle, elle est construite en schiste et granit et se compose d'une nef principale et de deux nefs secondaires. Son clocher date du XVe siècle. le chœur est éclairé par trois fenêtres de style gothique flamboyant, le magnifique vitrail, cadeau d'amoureux de Nicolas de Pellevé à Elisabeth de Rohan en 1593. L'orgue a été récemment restauré.

Vitraux classé(s) :

PM14000248 verrière : la Crucifixion Miniature PDF