N° 4140147 Église Saint-Sulpice

Mis à jour le 04-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L'église Saint-Sulpice, orientée au sud-est, est bâtie selon un plan allongé. Une tour-clocher constitue l'entrée principale de l'édifice à l'ouest. La nef s'étend ensuite vers l'est jusqu'à un chevet plat. Un bâtiment annexe jouxte l'édifice au nord du chevet.

Elevation extérieure :

La tour-clocher, de base carrée, s'élève sur deux niveaux. Le premier correspond à la hauteur de la nef. Il comporte à sa base à l'ouest une porte en arc surbaissé. Le second niveau s'élève au-delà de la hauteur de la nef. Il comprend sur les faces est et ouest deux baies en archère. Des jours sont percés sur les faces nord et sud, d'autres le sont également dans les pignons découverts des faces est et ouest. La couverture de la tour-clocher est en bâtière. Une croix est au faîte de la toiture.
La nef étant plus large que la tour-clocher, son mur-pignon ouest dépasse de part et d'autre de la tour-clocher qui y est engagée.
Le mur gouttereau sud est composé de deux parties. La première à l'ouest comprend deux baies en arc surbaissé séparées par un épais contrefort. À la jonction des deux parties, une baie rectangulaire s'apparente davantage à un jour par ses dimensions. Dans la seconde partie du mur gouttereau à l'est, une fenêtre est percée.
Le mur-pignon est est nu.
Le mur gouttereau nord coïncide pour sa partie orientale au mur pignon du bâtiment annexe. Un premier épais contrefort marque la jonction entre les deux parties des murs gouttereaux. La partie occidentale du mur gouttereau nord reprend la même disposition que le mur gouttereau sud : deux baies en arc surbaissé séparées par un épais contrefort.
Le bâtiment annexe est donc adossé au chevet. Son mur pignon sud appartient au mur gouttereau nord du chevet. Une porte donne accès à ce bâtiment depuis l'extérieur sur le côté occidental du mur-pignon nord.
La couverture de l'église – comprenant le bâtiment annexe – est en bâtière.

Elevation intérieure :

La base Mérimée indique néanmoins un seul vaisseau et des lambris de couvrement.
Le gros-œuvre est constitué de moellon sans chaîne en pierre de taille, en schiste, calcaire et grès. La couverture de l'église est en ardoise et en tuile plate.

Étapes de construction :

Arcisse de Caumont estime qu'une fenêtre pourrait éventuellement dater du XVIe siècle.
Il estime par ailleurs que la tour doit être postérieure au XVIe siècle et daterait alors du XVIIIe siècle.

Histoire :

L'église Saint-Sulpice pourrait remonter au XVIe siècle à en croire Arcisse de Caumont, au XVIIe siècle selon la Base Mérimée, ou du moins au XVIIIe siècle pour la tour.
L'église est entrée avant 1987 dans l'Inventaire général du patrimoine culturel après l'enquête de 1986 sous la référence IA00000574.