N° 4140132 Église Saint-Martin

Mis à jour le 13-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

l’église, orientée, est bâtie selon un plan allongé à cinq travées se finissant par un chevet plat. Un bâtiment annexe (la sacristie) flanque ce dernier.

Elevation extérieure :

La façade occidentale à mur pignon s’élève sur deux niveaux. Le premier niveau est ouvert par un portail, rectangulaire, encadré par des piédroits.
Au second niveau, une grande baie en arc brisé avec deux lancettes séparée du portail par un linteau.
Une croix surmonte le mur pignon. Deux contreforts flanquent chacun des deux côtés de la façade.
Le mur gouttereau sud est composé tout d’abord de la nef. Un porche en sailli se détache de celle-ci. Il est percé d’un arc brisé à deux voussures, reposant sur des piédroits. Ensuite, deux grandes baies en arc brisé avec deux lancettes ouvrent la façade sud de la nef.
La tour-clocher sépare la nef du chœur; elle s’élève sur quatre niveaux. Le premier niveau est ouvert par une porte, le deuxième par une fenêtre haute, et par une petite baie en arc brisé. Le troisième niveau est percé par une baie en archère. Une baie en arc brisé ouvre le quatrième niveau.
La face sud du chevet est ouverte par une baie en arc brisé à deux lancettes.
Le mur gouttereau nord est pratiquement symétrique à la face sud, à l’exception de la tour.
L’ensemble de l’église est recouvert d’un toit en bâtière.

Étapes de construction :

L'église Saint-Martin a été construite au XVe siècle.

Histoire :

"L'église de Campagnolles offre bien peu de chose à observer à l'extérieur : on ne voit pas de contreforts aux angles du chevet, mais au milieu de la façade il en existe deux entre lesquels on vient de percer une fenêtre ogivale.
Au Nord de la nef on voit deux contreforts, et près du choeur une petite fenêtre ogivale.
Au Sud de la nef sont des fenêtres en accolade et tréflées.
Au chevet est une autre fenêtre à deux baies, du XVe. siècle.
Le clocher, en bâtière, établi sur la première travée du choeur, est percé de petites fenêtres à chanfrein droit. Au sommet du clocher est une rangée de quatre-feuilles.
Les ouvertures du choeur sont du XVe. siècle.
On voit encore à l'église de Campagnolles un porche à trois colonnettes supportant un arc à chanfrein droit à double retrait et un cadran solaire ancien...
... La nef est entièrement pavée de pierres tombales, dont quelques-unes des premières années du XVIIe. siècle... "
(Arcisse de Caumont 3-158)