N° 4140130 Église Saint-Denis

Mis à jour le 10-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

l’église a plan en « L », elle est orientée, et est divisée en six travées. La nef se termine par un chevet plat. Une tour clocher de base carrée sépare la nef du chœur.

Elevation extérieure :

La façade occidentale s’élève sur deux niveaux, dont chacun est percé par une baie en plein-cintre. Deux contreforts flanquent la façade.
Des maisons particulières sont accolées au niveau du mur gouttereau sud.
Le mur gouttereau nord se compose tout d’abord du chevet, percée par deux baies en plein-cintre. Ensuite, présence d’une tour-clocher à la croisée du transept. Cette tour carrée s’élève sur quatre niveaux. Le premier niveau est percé d'un portail en plein cintre surmonté d'un entablement, lui même surmonté d'un fronton triangulaire reposant sur deux pilastres. Le deuxième niveau est plein.
Le troisième niveau est doté d’une rangée de trois baies aveugles et le quatrième par deux fines baies en plein cintre. Ce quatrième niveau est commun aux quatre côtés de la tour. Un cadran est néanmoins visible sur la face nord.
Puis, quatre baies en plein-cintre percent la partie nord de la nef, séparées les unes des autres par des contreforts. La première travée de la nef est occupées par un portail, surmonté d’un linteau droit, sur lequel est posé une croix.
La nef et le chœur sont couverts d’un toit en bâtière. Le clocher est en deux parties séparées par une ouverture permettant la diffusion du son des cloches. Le niveau inférieur est un toit en pyramide, la deuxième partie est un toit polygonal.

Elevation intérieure :

La nef s’élève sur deux niveaux, le premier est un soubassement en lambris, le second est percé de baies en plein cintre munies de vitraux. La nef est couverte d'une voute en berceau lambrissé avec poutres apparentes. Le chœur, d'une voute d'ogives.
Un arc triomphal sépare la nef de la croisée du transept, et un autre, brisé, sépare le chœur du transept.

Étapes de construction :

Une grande partie de l’édifice a été construit au XVIIe siècle mais la tour-clocher, plus ancienne, date du XIIème siècle.

Histoire :

L’église a perdu, en 1831, la partie nord du transept pour y installer une place de marché.
En 1947, une restauration a modifié de nombreux aspects de l’église.
« L’église, reconstruite à diverses époques, présente très-peu d’intérêt : la tour seulement, […], mérite l’attention : elle appartient au style roman ; on y voit des arcatures, deux fenêtres cintrées sur chaque face, un entablement orné de modillons.
La pyramide quadrangulaire du toit, couverte en ardoise, est tronquée à une certaine hauteur et couronnée d’une flèche en bois à huit pans, établie en encorbellement sur le sommet tronqué de la pyramide quadrangulaire. [ …] On sait que Henri, évêque de Bayeux, dédia l’église vers l’année 1188 et en fit une prébende. Je suppose que la tour que nous voyons était celle de l’église dédiée à cette époque. » ( Arcisse de Caumont)

Classement monument historique :

PA00111204 Eglise
Clocher : classement par arrêté du 23 avril 1921