N° 4140129 Église Saint-Martin

Mis à jour le 09-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L’église, orientée, est de plan allongée, à cinq travées, se terminant par un chevet plat; une tour clocher flanque le côté sud. Un bâtiment annexe (la sacristie) est accolé au chevet.

Elevation extérieure :

La façade occidentale ne possède pas d’entrée. C’est un mur pignon, percé de deux rangées de fines baies en plein-cintre et flanqué de quatre contreforts plats.
Le mur gouttereau sud est au niveau de la nef, divisé en deux travées,. Ces dernières s’élèvent sur deux niveaux. Le porche d’entrée se trouve à l’extrémité ouest de la première travée. C’est un arc en plein cintre avec des voussures. Le second niveau est percé par une baie en plein cintre. Un contrefort sépare les deux travées. La deuxième travée est ouverte par une baie en plein-cintre également.
Ensuite au niveau de la troisième travée, présence de la tour-clocher, de base carrée avec trois niveaux d’élévations. Sur la face ouest de la tour, un portail en arc brisé à voussures. Puis au troisième niveau, une ouverture avec un arc ogival, dont la moitié haute est dotée d’abat-sons et la moitié basse obstruée. Une tourelle d’escalier est présente à l’angle. Les faces sud et nord sont ouvertes par une fenêtre haute au deuxième niveau et de baies munies d’abat-sons au troisième niveau. Toutes les faces sont épaulées par des contreforts.
Enfin, la face sud du chevet, se compose de deux travées, percées de fenêtres hautes dans leurs niveaux supérieurs. La deuxième travée est ouverte par une porte en anse de panier.
Le chœur est plus bas que la nef.
Le chœur se finit par un chevet plat, composé d’un mur pignon percé d’une unique baie fine.
Le mur gouttereau nord est composé de cinq travées. La première est ouverte d’une fine baie, la deuxième et la troisième sont percées de baie en plein cintre, et la quatrième et cinquième travée sont ouverte par une fine baie également. Un contrefort marque la séparation entre chaque travée.
La nef et le chœur sont couverts par un toit en pavillon.

Elevation intérieure :

La nef s’élève sur deux niveaux, le premier niveau est un soubassement en lambris, le second est percé par des baies.
Une voûte en plein cintre en lambris recouvre la nef avec des poutres apparentes.
Un arc triomphal fait la séparation entre le chœur et la nef.
Le chœur s’élève présente également deux niveaux d’élévation : au premier niveau un soubassement en lambris, et des baies en plein cintre percent le second niveau. Un voûte en plein-cintre recouvre le chœur.

Étapes de construction :

L’église a été construite entre le XIe et le XVe. Le clocher date du XVe.

Histoire :

Les bombardements de juin et juillet 1944 ont sérieusement endommagé l'édifice.
Avant le débarquement et la libération, la tour de l'église avait deux cadrans. Désormais il n’y en a plus qu’un. Les bombardements ont également détruits la porte de l’église dont le linteau, représentant Daniel dans la fosse aux lions, avait attiré l’œil des commentateurs, comme Arcisse de Caumont.

Classement monument historique :

PA00111203 Eglise
Eglise : inscription par arrêté du 24 janvier 1927