N° 4140110 Église Notre-Dame-de-Bon-Secours

Mis à jour le 06-09-2018
Eglise

Prochains offices :

Retrouvez tous les horaires des célébrations sur messes.info

Description architecturale :

L’église, orientée, présente un plan allongé. Les murs, à la conception contemporaine irrégulière, ne sont pas organisés en travées, et s’achèvent sur un chevet plat. Cette église est accompagnée d’un campanile se terminant en flèche à pyramide triangulaire sommée d’une girouette.

Elevation extérieure :

La façade occidentale présente deux niveaux d’élévation : le premier est percé d’un portail triangulaire, tandis que le second est plein, correspondant au mur-pignon. On accède à l’entrée par de larges volées d’escaliers, et la toiture surmonte la façade en avancée, formant une sorte de porche. Elle est flanquée du mur-gouttereau nord, qui continue en avancée vers l’ouest, et d’une sorte de contrefort se détachant du mur et formant une arcade rectangulaire.
Le mur-gouttereau sud est percé d’une porte latérale rectangulaire, d’une série de petites baies rectangulaires, et enfin d’une très large baie de vitraux rectangulaire. Une chapelle, rectangulaire également, y est accolée. Le mur-gouttereau nord est presque invisible, car il est flanqué tout du long d’un bâtiment plus bas à toit en terrasse, qui fait également le tour du chevet, et qui est réservé au service de la communauté religieuse. L’église est ceinturée le long de ses murs d’une baie continue de vitraux en partie supérieure, juste sous le toit.
Le campanile est quant à lui percé d’abat-sons, et orné d’une horloge. L’ensemble de l’édifice est couvert d’une toiture à deux pans en cuivre patiné reposant sur une charpente en bois.

Étapes de construction :

La première église Notre-Dame de la commune date du XIIIème ou du XIVème siècle, selon Arcisse de Caumont. Elle a probablement fait suite à une église plus ancienne dont il ne reste aucun vestige. À la fin du XIXème siècle, l'église Notre-Dame était en si mauvais état que l'on convint de la détruire pour en construire une nouvelle à un autre emplacement. Il ne reste de la première église qu'un clocher inscrit aux Monuments Historiques, entouré d'un cimetière.
La construction de la nouvelle église Notre-Dame s'achève en 1891, en réemployant des pierres de l'ancienne église. Elle fut cependant détruite après la Seconde Guerre mondiale, les dommages des tirs d'artillerie lors des combats de Libération en 1944 ayant été trop importants.
L'édifice actuel correspond donc à la troisième église Notre-Dame, consacrée le 11 décembre 1960. L'église est l'oeuvre des architectes Raymond Dupuis et Marcel Clot. En 1989, un orgue y a été installé, réalisé par l'Atelier de Facture Instrumentale de Plaisance-du-Gers, sous la direction de Daniel Birouste. Les vitraux ont quant à eux été conçus par Yves Trévédy.