Mis à jour le 04-01-2019
Eglise

Description architecturale :

La ruine de l'église, dont il ne reste que le clocher, est située en ville, à l'intérieur d'un cimetière ceint d'un enclos. Elle est située au bord de la départementale 212.
Le clocher-porche, orienté, se divise en trois travées, et s'élève sur cinq niveaux: le premier est percé d'un portail en plein-cintre, surmonté au second niveau d'une baie en plein-cintre également. Le troisième niveau est uniquement éclairé par une petite baie rectangulaire, le quatrième d'une baie rectangulaire inscrite dans un arc en plein-cintre, et le dernier niveau correspond au mur-pignon, uniquement percé d'une petite baie rectangulaire s'apparentant à une meurtrière. Ces niveaux d'élévation sont clairement délimités par des bandeaux d'étage. La travée centrale est flanquée de contreforts, et des vestiges de murs eux-mêmes marqués de contreforts suggèrent deux travées latérales prolongeant la façade occidentale.
Sur ses parois latérales, le clocher semble percé de meurtrières. Il est couvert d'une toiture à deux pans, et surmonté d'une girouette.

Étapes de construction :

Selon Arcisse de Caumont, la première église Notre-Dame de la commune fut édifiée entre le XIIIème et le XIVème siècle. Il en a donné une description en 1846. Elle est très probablement venue remplacer une église plus ancienne dont il ne reste aucun vestige. À la fin du XIXème siècle, l'église était en si mauvais état que l'on décida d'en construire une nouvelle, sur un autre emplacement. Elle fut donc abandonnée et on réemploya ses pierres pour édifier la nouvelle église. Il fut en revanche décidé de conserver le clocher sur place et de le consolider. Ce dernier fut inscrit aux Monuments Historiques en mai 1927.

Classement monument historique :

PA00111118 Eglise
Clocher : inscription par arrêté du 16 mai 1927