4140072Église Saint-Pierre de Beuville

Mis à jour le 30-01-2018
Eglise

Description architecturale :

l’église, orientée, est construite selon un plan allongé et se termine par un chevet pentagonal légèrement plus bas que la nef. Cette dernière est constituée de quatre travées, tandis que la façade occidentale et le chœur n’en comportent qu’une seule. L’édifice est précédé d’un clocher-porche de type Kreisker, puisqu’il est constitué d’une flèche octogonale flanquée de quatre lanternons de forme pyramidale surmontant une tour carrée. Une girouette surmonte le tout.

Elevation extérieure :

La façade occidentale s’élève sur quatre niveaux : le premier est percé d’un portail rectangulaire s’inscrivant dans une arcature en plein-cintre à double rouleau d’intrados reposant sur des colonnettes romanes. Le portail est surmonté d’une croix en bas-relief dans la partie pleine de l’arcature. Le deuxième niveau est éclairé par une unique baie en plein-cintre à double rouleau d’intrados reposant sur des colonnettes romanes, tandis que le troisième est orné de quatre arcatures aveugles particulièrement étroites et allongées, rappelant le décor typiquement roman de festons et lésènes. Le quatrième et dernier niveau est percé de baies géminées en arc outrepassé reposant sur des colonnes. Ces baies s’inscrivent elles-mêmes dans une ouverture plus large en forme d’arcature en plein-cintre reposant sur des colonnettes romanes. Des modillons permettent la jonction avec la flèche.
Les murs-gouttereaux nord et sud, qui ne se répondent pas en symétrie, alternent de manière irrégulière contreforts, baies en plein-cintre ou en arc brisé en tiers point, ouvertures s’apparentant à des meurtrières, et murs pleins. Le chevet est percé d’une porte latérale. L’église est couverte d’une toiture à deux pans, hormis le chevet qui est couvert en pavillon.

Étapes de construction :

L'église est construite au XIe siècle. La paroisse de Beuville fut donnée en partie à l'abbaye Saint-Etienne de Caen (qui recevait les deux tiers de la dîme) par Simon de Beuville au XIIe siècle. Au XVIIe siècle, un clocher-mur a été ajouté au-dessus de la nef, remplacé au XIXe siècle par l'actuel clocher-porche de style néo-roman. Les boiseries datent du XVIIIe siècle. Un enduit fut posé au XIXe siècle, dissimulant les murs du choeur. Dans le choeur, la petite porte latérale portait des reliefs qui ont été aplanis à coup de marteau. Une porte située sur la tribune, qui permettait d'accéder au clocher-porche, a été récemment bouchée.