4140045Chapelle aux Lierres

Mis à jour le 24-04-2018
Eglise

Description architecturale :

L’édifice est orienté. Son plan allongé comporte trois travées. La tour-clocher jouxte la première travée du mur sud. Le chevet est plat.

Elevation extérieure :

L'édifice est construit en travertin.
La façade principale est un mur pignon flanqué de deux contreforts. Le portail est inscrit dans un arc brisé.
La tour-clocher s’élève sur deux niveaux. Le premier niveau est soutenu par des contreforts et percé d’une baie rectangulaire en forme de meurtrière à l’ouest. Le second niveau est ouvert sur toutes les faces par des lancettes. Le pignon ouest est aussi percé d’une baie rectangulaire. Les parties hautes de la structure sont parsemées de trous de boulins.
Les murs gouttereaux sont similaires mis à part la première travée sud où s’appuie le clocher. Chaque travée est définie par des contreforts. Leur partie haute est ornée d’une moulure concave surmontée d’une lancette et de modillons.
Le chevet est percé d’une baie en arc en plein cintre surmontant une moulure similaire aux travées. Il est flanqué de deux contreforts et de deux rangées de trous de boulins.
L’ensemble de l’édifice est couvert en bâtière.

Étapes de construction :

Selon Arcisse de Caumont, l'utilisation du travertin et les techniques de construction permettent une datation de la construction durant le XIe ou le XIIIe siècle.

Histoire :

Au XIVe siècle, l'église est sous le patronage du seigneur des lieux. Au XVIIIe siècle, elle passe sous l'autorité du chapitre de Cléry.
L'édifice est appelé "Chapelle aux lierres" car il est recouvert de ce végétal. C'est d'ailleurs sous ce nom qu'il a été classé en 1927.

Classement monument historique :

PA00111264 Chapelle aux Lierres
Chapelle aux Lierres : inscription par arrêté du 20 mai 1927